A la pêche au moule

 Bonjour internet


aujourd'hui, concours du titre le plus pourri de ce blog, mais avec un sujet un peu sympa. A savoir le moulage de figs.

Pour tout te dire, je suis en train de me lancer dans la fabrication (le bricolage) d'une armée complète de gobs des forêts, pour compléter mon armée de gobs des cavernes. Et j'ai l'intention d'en sculpter une bonne partie. 

Au départ, je me disais que j'allais tout sculpter, sot que je suis.

Mais après quelques calculs, je me suis vite rendu compte qu'il faudrait mouler les figurines que je sculpterai pour les copier à ma sauce.

Et là le calvaire commença.

J'ai tenté un kit de moulage à base de résine et j'ai du m'y prendre comme une quiche, puisque ça n'a pas donné grand chose.


Hier, j'ai refait une tentative avec des pièces que je destine à être des pions de jeu. Et ça s'est mieux passé.

Première étape, sculpter une petite araignée en super sculpey.

C'était une étape où j'avais déjà des doutes. Je ne suis pas un super sculpteur, mais c'est précisément ça que je voulais faire, et j'ai du mal à m'arrêter quand j'ai une idée.

 Vous la verrez sur la première image.

Ensuite, je lui ai appliqué un coup de pâte Oyamaru (pas sûr du nom exact), une pâte à chauffer à l'eau bouillante qui change de forme puis se solidifie en quelques minutes. Il suffisait de la poser sur mon modèle pour avoir un moule. Ou plutôt une empreinte pour le coup.
Pour gagner du temps j'en ai fait plusieurs.

Petite photo floue, pour changer. Je voulais remplir les empreintes de résine bicomposant mais j'ai eu un souci et je n'ai pas pu m'en servir. Donc j'ai tenté le plan B : de la super sculpey.

Et ça a plutôt bien marché puisque j'ai maintenant 9 petites araignées sculptées maisons et moulées maison, que je vais pouvoir utiliser comme pions.

On les voit mieux là. 

Je les trouve plutôt sympa. Je vais peut être m'en sculpter une nuée ou deux. J'aime bien sculpter les araignées en fait.

Commentaires

Articles les plus consultés